Un forum dédié au TROC-LIVRES de Taintignies
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Harpman Jacqueline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Harpman Jacqueline   Mar 24 Nov 2015 - 15:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] La fille démantelée suivi de Histoire de Jenny
Roman

"Mais comment tue-t-on sa mère quand elle est déjà morte?" Edmée va tenter de le faire en racontant leur histoire : chaque mot est un cri pour se délivrer de Rose, cette mère dans la lignée de Mme Lepic et de Folcoche. Elle va la mettre à nu et en tracer un portrait terrible. Dure, égoïste, Rose a été une enfant mal aimée. Et Edmée, dans ses tentatives d'élucidation, livre ici un violent réquisitoire contre une relation de haine et d'amour qui l'a marquée à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Harpman Jacqueline   Jeu 28 Juil 2016 - 13:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] L'orage rompu
Roman

Un homme, une femme. Une rencontre de hasard dans le TEE Paris-Bruxelles. Un tête-à-tête de deux heures, et des vies qui vacillent.
Elle, c'est Cornélie. Elle vient d'assister à l'enterrement de son
ex-mari. Elle mène une vie indépendante entre son travail et
quelques amants occasionnels. Lui, c'est Henri. Il se croit heureux dans sa vie confortable de cadre, d'homme marié et de père de famille. Ils se mettent à parler, se racontent, se confient. Et vite, follement vite, comprennent qu'ils sont faits l'un pour l'autre, dans cet inter-mède du temps entre deux villes... Mais ils ont oublié que les trains arrivent toujours.
Psychanalyste, observatrice hardie des troubles de l'amour et du désir, la romancière d'Orlanda (prix Médicis 1996) démasque les peurs inavouées, les renoncements déguisés dont sont souvent faites nos vies. En même temps, elle nous amène, avec une lucidité douce et cruelle, à quelques questions essentielles : où est le cou-rage ? où est la lâcheté ? Mais, d'abord, qu'est-ce que la passion ?
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Harpman Jacqueline   Ven 10 Mar 2017 - 18:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] La Dormition des amants
Roman

Quel est le secret de la passion qui, depuis leur enfance, unit Maria Concepcion et Girolamo ? C'est ce que révèle ce roman situé dans un temps imaginaire, qui ressemble étrangement au 17e siècle.
On y rencontre un jeune esclave victime très tôt d'une sauvagerie irréparable, dont le destin croise celui d'une princesse que les fées ont comblée. Ardente, intelligente et insoumise, Maria Concepcion abat allègrement les obstacles que les usages lui imposent et devient, reine de France et d'Espagne. Souveraine d'un royaume à demi-ruiné par les guerres de Religion et soutenue dans tous ses combats par Girolamo, Maria Concepcion s'initie aux finances, rêve d'une Europe unifiée, fait abroger la loi salique.
En parallèle à ce récit galopant, une autre histoire se déroule, celle de l'amour impossible qui unit la reine et son esclave.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Harpman Jacqueline   Dim 2 Avr 2017 - 11:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Le passage des éphémères
Roman

«Et puis, les mortels me font tellement pitié! Leur vie est si courte et leur ambition si grande que chacun aurait besoin de plusieurs siècles pour la réaliser... Ils ont à peine le temps d'étudier une maigre partie du savoir humain que déjà la retraite les guette, ils regardent la mort qui arrive, ils écrivent leur testament et se nourrissent de médicaments. Moi, j'ai le temps.»
Qui n'a pas rêvé d'immortalité? Adèle Salazine a eu seize ans au seizième siècle. Depuis, pâle et blonde, elle n'a pas changé.
Prostituée, fausse vierge, érudite, astrophysicienne, toujours en fuite, elle a vécu toutes les vies. Et si elle n'en voulait qu'une?
Ce roman épistolaire, «liaisons dangereuses» des Éphémères et des Immortels, fable contemporaine et féminine, traité sur la vanité de notre résistance au temps, nous fait voir drôlement nos propres vices, notre horreur de vieillir, notre place si précaire sous les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Harpman Jacqueline   Sam 6 Mai 2017 - 18:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Moi qui n'ai pas connu les hommes
Roman

Elles sont quarante, enfermées dans une cave, sous la surveillance d'impassibles gardiens qui les nourrissent.
La plus jeune - la narratrice - n'a jamais vécu ailleurs. Les autres, si aucune ne se rappelle les circonstances qui les ont menées là, lui transmettent le souvenir d'une vie où il y avait des maris, des enfants, des villes. Mystérieusement libérées de leur geôle, elles entreprennent sur une terre déserte une longue errance à la recherche d'autres humains - ou d'une explication. Elles ne découvrent que d'autres caves analogues, peuplées de cadavres.

On a pu parler de Kafka, de Paul Auster ou du Désert des Tartares au sujet de cette oeuvre à la fois cauchemardesque et sereine, impassible et bouleversante.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harpman Jacqueline   

Revenir en haut Aller en bas
 
Harpman Jacqueline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Harpman, Jacqueline] Le Passage des éphémères
» [Harpman, Jacqueline] En toute impunité
» [Auteur] Jacqueline Bellon
» KISS de Jacqueline Wilson
» Jacqueline de Romilly, helléniste et académicienne...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Troc-livres de Taintignies :: Troc-livres :: Liste des livres disponibles :: Romans :: Auteurs H-
Sauter vers: