Un forum dédié au TROC-LIVRES de Taintignies
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Camus Albert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Camus Albert   Mar 10 Mai 2016 - 10:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  + [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Les justes
Théâtre

Ne pleurez pas. Non, non, ne pleurez pas! Vous voyez bien que c'est le jour de la justification. Quelque chose s'élève à cette heure qui est notre témoignage à nous autres révoltés : Yanek n'est plus un meurtrier. Un bruit terrible ! Il a suffi d'un bruit terrible et le voilà retourné à la joie de l'enfance.


Dernière édition par Admin le Dim 16 Avr 2017 - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Camus Albert   Dim 9 Avr 2017 - 17:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Le premier homme
Roman autobiographique

Alger. Une charrette cahotée dans la nuit transporte une femme sur le point d'accoucher. Plus tard, naît le petit Jacques, celui-là même que l'on retrouve dès le second chapitre, à 40 ans. Devant la tombe de son père, visitée pour la première fois, il prend soudain conscience de l'existence de cet inconnu. Dans le bateau qui l'emporte vers sa mère à Alger, commence la brutale remontée dans cette enfance dont il n'a jamais guéri. Les souvenirs de l'école, de la rue et de la famille jaillissent, faits de soleil et d'ombre. Mais à l'ombre et à la misère, il découvre qu'il a répondu, toujours, par une "ardeur affamée", une "folie de vivre" indéfectibles malgré ce père qui lui a manqué. Le Premier homme est le roman auquel travaillait Camus au moment de mourir. Les nombreuses notes en bas de page, hésitations ou rajouts de l'écrivain retrouvés dans son manuscrit sont un émouvant témoignage de l'oeuvre en cours. Une oeuvre ambitieuse, aux accents autobiographiques évidents, dans laquelle Camus a cherché à dire ses "raisons de vivre, de vieillir et de mourir sans révolte".
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
 
Camus Albert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Camus, Albert] L'étranger
» [Camus, Albert] L'été
» [Camus, Albert] Caligula
» [Camus, Albert] La peste
» [Camus, Albert] Les Justes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Troc-livres de Taintignies :: Troc-livres :: Liste des livres disponibles :: Romans :: Auteurs C-
Sauter vers: