Un forum dédié au TROC-LIVRES de Taintignies
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Simenon Georges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Sam 28 Nov 2015 - 11:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] La cage de verre
Policier - roman noir

Emile Virieu est correcteur d'imprimerie à Paris. Après avoir exercé des petits métiers, il a fini par trouver dans la cage de verre, où il est enfermé à longueur de journée avec ses jeux d'épreuves, le lieu clos qui lui apporte la sérénité. Il a épousé, sans véritable amour, une jeune veuve de trois ans son aînée. La monotonie de sa vie est interrompue par le drame qui ébranle le ménage de sa soeur Géraldine.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Sam 28 Nov 2015 - 11:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] L'homme de Londres
Policier

Maloin travaille sur le port de Dieppe, il est témoin d'un meurtre qui lui permet de s'emparer d'une valise.
Potentiellement riche, comment se comportera-t-il envers sa famille et les malfrats à qui il a joué un mauvais tour...
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Lun 30 Nov 2015 - 11:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] + [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]   Les fiançailles de M. Hire
Policier

" La concierge toussota avant de frapper, articula en regardant le catalogue de la Belle-Jardinière qu'elle tenait à la main : " C'est une lettre pour vous, monsieur Hire. " Et elle serra son châle sur sa poitrine. On bougea derrière la porte brune. C'était tantôt à gauche, tantôt à droite, tantôt des pas, tantôt un froissement mou de tissu ou un heurt de faïences, et les yeux gris de la concierge semblaient, à travers le panneau, suivre à la piste le bruit invisible. Celui-ci se rapprocha enfin. La clef tourna. Un rectangle de lumière apparut, une tapisserie à fleurs jaunes, le marbre d'un lavabo. Un homme tendit la main, mais la concierge ne le vit pas, ou le vit mal, en tout cas n'y prit garde parce que son regard fureteur s'était accroché à un autre objet : une serviette imbibée de sang dont le rouge sombre tranchait sur le froid du marbre... "


Dernière édition par Admin le Jeu 29 Sep 2016 - 16:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Lun 30 Nov 2015 - 11:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Le train de Venise
Policier

Pourquoi toute l'image était-elle centrée sur sa fille ? Cela le gênait un peu, ou plutôt c'est après surtout qu'il y pensa, une fois le train en marche. Et encore ne fut-ce, en réalité, qu'une impression fugace, née au rythme du wagon et aussitôt absorbée par le paysage. Pourquoi Josée et non sa femme ou son jeune fils, alors qu'ils étaient groupés tous les trois dans la moiteur du soleil ? Peut-être parce que la silhouette de sa fille, dans une gare, debout devant un train en partance, était plus incongrue ? Elle avait douze ans ; elle était grande et mince, les jambes et les bras encore grêles, et les bains de mer, le soleil de la plage avaient donné à ses cheveux blonds des reflets argentés.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Lun 30 Nov 2015 - 11:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Le riche homme
Policier

A Marsilly, près de La Rochelle, Victor Lecoin est un boucholeur important. Surnommé le riche homme, il en impose par sa taille et sa prospérité. Dans son travail, il est aidé par un valet simple d'esprit, Doudou-le-muet, qui lui est attaché par un dévouement presque animal. La comptabilité de son commerce est tenue par Jeanne, son épouse, une ancienne institutrice.
...
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Lun 30 Nov 2015 - 12:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Dolorosa (Les introuvables / C. Brulls)
Policier

- Parbleu ! Je le connais... Une excellente idée que vous avez eue... Entendu, mon cher...
Les deux hommes s'attardèrent à causer de choses et d'autres.
- A propos, dit tout à coup Stévens en riant, ce qui fera le plus plaisir à Detaille, c'est qu'il pourra voir autant qu'il lui plaira la belle de ses rêves...
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Mar 12 Avr 2016 - 15:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] L'âne rouge
Policier

Un navire qui descendait la Loire lança deux coups de sirène pour annoncer qu’il évoluait sur tribord et le cargo qui montait répondit par deux coups lointains qu’il était d’accord. Au même moment le marchand de poisson passait dans la rue en criant et en poussant sa charrette qui sautait sur les pavés.
Avant d’ouvrir les yeux, Jean Cholet eut encore une autre sensation : celle d’un vide ou d’un changement. Ce qui manquait, c’était le crépitement de la pluie sur le zinc du toit voisin, qui avait accompagné son sommeil pendant la plus grande partie de la nuit. Maintenant, il y avait du soleil. Il en avait plein les paupières closes.
Il était tard, au moins huit heures et demie, puisque le marchand de poisson passait déjà. Cholet ne l’entendait de son lit que quand il était malade et qu’il n’allait pas au journal.
Il se dressa soudain, ouvrit les yeux. La mémoire lui revenait en partie. Ce matin-là n’était pas un matin comme les autres et il y aurait des heures désagréables à passer, en dépit du soleil oblique qui empourprait les fleurs roses du papier peint.
Rien que le geste de se lever lui donna mal au cœur et, lorsqu’il fut debout sur la carpette, il hésita à se recoucher tant il avait la tête vide. Il avait été ivre et il en gardait un mélange de déséquilibre et d’écœurement, avec une pointe inattendue d’allégresse.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Lun 9 Mai 2016 - 19:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Le chien jaune
Policiere

Terreur à l'hôtel de l'Amiral, à Concarneau, où de vieux amis se retrouvent pour jouer aux cartes. L'un d'eux est tué par balle, un autre disparaît, un troisième meurt chez lui, empoisonné. Pour mettre à l'abri le quatrième, le Dr Michoux, Maigret choisit de le faire incarcérer.
Reste à trouver qui pourrait vouloir la mort de ces personnages honorablement connus. Fidèle à sa méthode, le policier observe, écoute, en songeant à ce chien maigre, au poil jaune, qui rôde dans les alentours depuis le début des événements. Une présence quasi fantastique qui confère un climat angoissant à l'une des plus belles enquêtes de Maigret.


Dernière édition par Admin le Sam 3 Sep 2016 - 12:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Lun 30 Mai 2016 - 10:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Oncle Charles s'est enfermé
Policier

Charles est bouleversé lorsqu'il apprend le monstrueux secret de la fortune d'Henri, son beau-frère. Il se barricade dans le grenier pour y réfléchir et ni les appels de sa femme ni les suppliques de ses filles ne le feront le quitter. Seule la certitude de tenir son beau-frère à sa merci pourra le convaincre de sortir...


Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Lun 30 Mai 2016 - 11:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] + [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]   Le pendu de Saint-Pholien
Policier

L'attention du commissaire Maigret, venu en mission à Bruxelles, est attirée par un individu suspect. Celui-ci est pauvrement vêtu, cependant, il glisse dans une enveloppe une forte somme d'argent liquide. Intrigué, Maigret le prend en filature. L'homme achète une valise bon marché, et Maigret achète le même modèle. L'homme prend le train pour Brême, où Maigret le suit, et, sitôt que l'occasion se présente, échange les deux valises. Arrivé à Brême, l'homme prend une chambre d'hôtel, et Maigret loue la chambre voisine. Lorsque l'homme découvre la substitution des valises, il se suicide d'un coup de revolver. Maigret ouvre alors la valise échangée, et il constate qu'elle contient de vieux vêtements tachés de sang.
Personne ne s'aperçut de ce qui se passait. Personne ne se douta que c'était un drame qui se jouait dans la salle d'attente de la petite gare où six voyageurs seulement attendaient, l'air morne, dans une odeur de café, de bière et de limonade.


Dernière édition par Admin le Jeu 18 Aoû 2016 - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Mer 15 Juin 2016 - 15:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Mémoires intimes
Autobiographie - mémoires

" Ma toute petite fille, je sais que tu es morte, et pourtant ce n'est pas la première fois que je t'écris... "

Ce samedi 16 février 1980, Simenon, qui survit douloureusement à la mort de sa fille, qui n'écrit plus depuis près de dix ans commence une ultime expérience d'écriture. Lui qui avait fait métier de la passion de comprendre, de son infinie curiosité, de la sympathie universelle qui l'amenait d'instinct à se placer au coeur des déchirements et des désastres individuels, décide une dernière fois de raconter, de se raconter pour tenter d'atteindre l'inaccessible vérité. Un monument.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Dim 19 Juin 2016 - 11:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Le chat
Roman psychologique

II avait lâché le journal, qui s'était d'abord déployé sur ses genoux puis qui avait glissé lentement avant d'atterrir sur le parquet ciré.
On aurait cru qu'il venait de s'endormir si, de temps en temps, une mince fente ne s'était dessinée entre ses paupières.
Est-ce que sa femme était dupe ?
Elle tricotait, dans son fauteuil bas, de l'autre côté du foyer. Elle n'avait jamais l'air de l'observer, mais il savait depuis longtemps que rien ne lui échappait, pas même le tressaillement à peine perceptible d'un de ses muscles.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Dim 3 Juil 2016 - 12:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Le petit homme d'arkhangelsk (abîmé)
Policier

Gina n'était pas rentrée. Gina ne rentrait pas.
Il dut s'assoupir puisqu'il ne vit pas la transition entre la nuit et le jour. A un moment, c'était encore l'obscurité que perçaient les lumières du marché, puis soudain il y avait eu du soleil dans la chambre et sur son lit.
D'une main hésitante, il tâta la place à côté de lui et, naturellement, la place était vide. D'habitude, Gina était chaude, couchée en chien de fusil, et elle avait une forte odeur de femelle. Il lui arrivait, dans son sommeil, de se retourner brusquement, une cuisse par-dessus celle de Jonas, et de la serrer en respirant de plus en plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Lun 4 Juil 2016 - 16:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] La vérité sur Bébé Donge (légèrement abîmé)
Policier

Une main aux ongles laqués met de l'arsenic dans une tasse de café et un homme frôle la mort. Sous un éclairage implacable, de menus faits prouveront peu à peu que cette main est celle d'une victime plutôt que celle d'une criminelle. Simenon raconte avec une psychologie pénétrante le drame silencieux de la vie d'une femme.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Mar 5 Juil 2016 - 15:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Le relais d'Alsace
Policier

Gredel et Lena, les deux servantes si pareilles avec leurs cheveux ébouriffés et leur visage de poupée, dressaient les couverts sur six tables, les plus proches du comptoir, posaient sur la nappe à petits carreaux rouges les verres de couleur, à long pied, destinés au vin d’Alsace.Accoudée à la caisse, Mme Kellerchuchotait et son mari l’écoutait, debout, en se balançant un peu sur sa béquille. lIs employaient entre eux le patoisalsacien.« C’est bien entendu ?… Je lui parle ?… » disait Mme Keller, qui tenait par habitude un crayon à la main.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Mar 5 Juil 2016 - 16:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Maigret et l'homme tout seul
Policier

Il n’était que neuf heures du matin et il faisait déjà chaud. Maigret, qui avait tombé la veste, dépouillait paresseusement son courrier en jetant parfois un coup d’oeil par la fenêtre, et le feuillage des arbres du quai des Orfèvres n’avait pas un frémissement, la Seine était plate et lisse comme de la soie. On était en août. Lucas, Lapointe et une bonne moitié des inspecteurs étaient en vacances. Janvier et Torrence avaient pris les leurs en juillet et Maigret comptait passer une bonne partie de septembre dans sa maison de Meung-sur-Loire qui ressemblait à un presbytère.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Mar 5 Juil 2016 - 16:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Maigret à Vichy
Policier

"- Tu les connais ? demanda Mme Maigret à mi-voix comme son mari se retournait sur un couple qu'ils venaient de croiser. L'homme aussi s'était retourné, avait souri. On aurait même dit qu'il hésitait à revenir sur ses pas pour serrer la main du commissaire. - Non... Je ne crois pas... Je ne sais pas... Le personnage était petit, replet, sa femme guère plus grande que lui et grassouillette. Pourquoi Maigret avait-il l'impression qu'elle était belge ? A cause de son teint clair, de ses cheveux presque jaunes, de ses yeux bleus à fleur de tête ?
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Mar 5 Juil 2016 - 16:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Un crime en Hollande
Policier

Quand Maigret arriva à Delfzijl, une après-midi de mai, il n'avait sur l'affaire qui l'appelait dans cette petite ville plantée à l'extrême nord de la Hollande que des notions élémentaires.
Un certain Jean Duclos, professeur à l'université de Nancy, faisait une tournée de conférences dans les pays du Nord. A Delfzijl, il était l'hôte d'un professeur à l'Ecole navale, M. Popinga. Or, M. Popinga était assassiné et, si l'on n'accusait pas formellement le professeur français, on le priait néanmoins de ne pas quitter la ville et de se tenir à la disposition des autorités néerlandaises.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Mer 3 Aoû 2016 - 15:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Maigret et le corps sans tête
Policier

L'un après l'autre, les morceaux d'un cadavre, découverts par des mariniers, sortent des eaux du canal SaintMartin, au-dessus de l'écluse des Récollets.
Seule la tête demeure introuvable. C'est dans un bistro voisin, sur le quai de Valmy, que Maigret va entreprendre de humer les mystères du quartier. Le patron du café, Omer Callas, est absent : au dire de sa femme Aline, il s'approvisionne en vins dans la région de Poitiers. Le policier a tôt fait de repérer les amants - l'un régulier, l'autre occasionnel - de cette femme évasive et sèche, adonnée à la boisson.
Peu à peu l'étau se resserre autour d'elle. Mais quel intérêt pouvait-elle avoir à faire disparaître un mari aussi peu gênant ? La vérité surgira, étonnante, liée à ces paradoxes du cœur humain, à ces énigmes de la personnalité et du destin que Georges Simenon excelle à débusquer dans les existences les plus ordinaires.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Admin
Admin


Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: Re: Simenon Georges   Dim 18 Sep 2016 - 12:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Novembre
Policier

Dans la grisaille de l'existence qu'ils vivent en banlieue, les membres de la famille Le Cloanec se côtoient, mais ne se parlent guère. La mère est alcoolique, le père, indifférent et lointain ; le frère et la sœur ont chacun leurs occupations précises et leur vie à part. Une bonne récemment engagée va jeter le trouble dans la maison. Devenue la maîtresse du jeune Olivier, qui en est très épris, Manuela éveille les désirs du père Le Cloanec auquel elle accordera également ses faveurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-de-rumes.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Simenon Georges   Aujourd'hui à 10:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Simenon Georges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Simenon, Georges
» [Auteur] Georges Simenon
» Simenon , Georges
» Simenon ou l'art de fumer la pipe.
» [Simenon, Georges] Maigret voyage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Troc-livres de Taintignies :: Troc-livres :: Liste des livres disponibles :: Romans :: Auteurs S-
Sauter vers: